Les quatre moments de la « Vorstellung » freudienne

Voici le résumé d’un article que j’ai publié en 2010 dans une revue à comité de lecture de l’Argentine.

Sierra Rubio, M. (2010). « Los cuatro tiempos de la Vostellung freudiana ». Revista Universitaria de Psicoanálisis [Argentine] 10, 35-55.

Le concept de Vorstellung (représentation) apparaît de 1888 à 1938 dans les écrits de Freud. Cela voudrait dire que ce concept a servi comme une sorte d’échafaudage théorique pour bâtir l’édifice de la psychanalyse pendant un demi-siècle. Muni de l’hypothèse selon laquelle la notion de représentation chez Freud ne reste pas toujours identique à elle-même, mais qu’elle aura subi des profonds remaniements au fur et à mesure des élaborations psychanalytiques, cet article essaye de rendre visibles les ruptures épistémologiques à l’œuvre.

On a ainsi déterminé quatre moments de la Vorstellung dans la production freudienne : (1) d’abord, la réception de la représentation en tant que concept hérité de la psychologie philosophique ; (2) ensuite, son forgeage comme concept proprement freudien ; (3) puis, sa subversion métapsychologique ; et (4) finalement, ses derniers développements à partir du tournant des années 1920.

Si en (1) on a affaire à la représentation in statu nascendi, puisqu’il s’agit de pointer avec ce mot tout simplement l’existence d’une trace mnésique dans le psychisme, en (2) s’ajoute l’investissement libidinal de la trace mnésique comme condition de la représentation freudienne à proprement parler : les traces mnésiques non investies ne constituent pas des représentations. Par la suite, la création de la Vorstellungsrepräsentanz comme corrélat métapsychologique du refoulement en (3), et la reforme freudienne, anti-kantienne, de la métaphysique de la représentation en (4), pousseront le concept de Vorstellung jusqu’à ses dernières limites cliniques, qui concernent l’action de la pulsion de mort, la dénégation et la renégation.

Le texte original en espagnol peut être commandé ici.


Auteur : Miguel Sierra Rubio

Psychanalyste, Psychologue clinicien, Chercheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.