Pré-conditions existentielles de la clinique psychanalytique

Voici le résumé d’un article que j’ai publié en 2010 dans une revue à comité de lecture du Mexique.

Sierra Rubio, M. (2010). « Precondiciones existenciarias de la clínica psicoanalítica ». Enseñanza e Investigación en Psicología [Mexique] 15 (1), 217-227.

Le dialogue entre la psychologie et la philosophie est incontournable depuis qu’elles se sont séparées au XIXe siècle. Cet article vise à établir une résonance entre la pratique clinique de la psychanalyse, inaugurée par Freud, et la constitution existentielle de l’être humain telle qu’elle a été éclaircie par Heidegger dans son ouvrage classique Être et Temps.

L’hypothèse en est que les composantes heideggeriennes de l’« existentialité » peuvent être saisies en tant que pré-conditions ontologiques du dispositif clinique en psychanalyse. Certes, à elles seules les notions heideggeriennes de « disposibilité (Befindlichkeit) », « entendre (Verstehen) » et « parole (Sprache) » ne suffissent pas à rendre compte de ce qui se passe dans une psychanalyse ; mais il est impossible, également, de ne pas y porter l’attention à titre d’un a priori phénoménologique et herméneutique de la clinique du psychisme dont Freud a fait l’expérience germinale.

Le texte original en espagnol est disponible ici.


Auteur : Miguel Sierra Rubio

Psychanalyste, Psychologue clinicien, Chercheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.